Se préparer pour l’allaitement ?

L’allaitement naturel est actuellement plébiscité par de nombreux praticiens médicaux et puériculteurs. Permettant d’assurer une nutrition optimale des bébés, cela nécessite néanmoins une certaine préparation pour garantir un bon processus de lactation, mais aussi de bonnes prédispositions à l’allaitement.

Des soins pour les seins avant l’allaitement

A part les techniques d’allaitement que la future maman doit connaître avant l’arrivée de bébé, il est également conseillé d’aider la poitrine à se préparer à sa nouvelle morphologie. Entre autre, un bon maintien des seins, même la nuit, est recommandé, en portant un soutien-gorge léger ou d’allaitement. Pour prendre soin des seins, il est également recommandé d’y appliquer une crème hydratante neutre. Comme astuce, l’huile d’olive est conseillée, du fait qu’elle est exempte de tout principe actif. Il est néanmoins recommandé de ne pas en appliquer sur le mamelon ou l’auréole. En effet, ces derniers savent se préparer naturellement à l’allaitement. Afin de ne pas nuire au processus d’hydratation, il est également conseillé d’utiliser un gel doux, plutôt que du savon. Il est même préférable de juste laver les seins à l’eau pour ne pas les dessécher.

Un massage spécial allaitement

L’application d’une crème hydratante peut être accompagnée par un massage, pour stimuler la lactation. A noter que généralement, lorsque cette dernière est en bonne voie, quelques gouttes de colostrum s’écoulent des seins quelques semaines avant l’accouchement, mais cela n’est obligatoire. Néanmoins, la véritable préparation consiste à bien s’informer sur l’arrivée du nouveau-né et les bonnes habitudes à prendre, concernant la bonne position d’allaitement ou les aliments conseillés après la grossesse par exemple.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire